Le jardin des Douars à Essaouira

A flanc de collines et sur les hauteurs de la rivière l’oued Ksob
Nous découvrons derrière une grande porte en bois un ancien palais marocain « kzar » également « kasba » reconverti en hôtel. Ce projet est naît en 2002 avec une première phase de réalisation de travaux de rénovation du palais.
Suite à l’inauguration en 2005, d’autres phases de travaux ont été réalisées avec l’agrandissement du lieu.
Nous retrouvons aux jardins des Douars plusieurs éléments traditionnels de l’architecture et des savoirs faire marocains :

  • Les enduits à la chaux : tadelakt. Les maàlems
  • Les formes géométriques « Quaws » ou alcôve symbolisent l’ouverture, l’énergie. Ces formes laissent rentrer la lumière.

Elles peuvent remplacer des portes. Nous les retrouvons à de multiples reprises pour :

  • Une fenêtre
  • Une porte
  • Un changement d’espace
  • Une simple ouverture

Les « Quaws » sont travaillées avec du bois, du fer, de la pierre, de la terre…